Une bonne santé : comment ?

SD_bs03

Agir sur les principaux déterminants de la santé offre de grandes possibilités de prévention des maladies et d'amélioration de la santé de la population en général.
Encore faut-il connaître ces « déterminants de la santé », c'est à dire ces « « facteurs qui influencent l'état de santé, ou qui y sont associés. »

 

Le patrimoine biologique et génétique propre à chacun semble prédisposer certaines personnes à des maladies précises ou à des problèmes de santé particuliers. S'il est difficile d'agir sur ce déterminant de la santé, il est cependant possible d'en faire évoluer d'autres, comme celui du mode de vie, de la situation socio-économique, de l'environnement que nous développons ci-dessous. Les services de santé, selon leur accessibilité, leur qualité, leur disponibilité, ont également une influence sur la santé de tout un chacun.

 

Le mode de vie

sd_bs04

La manière de vivre d'un individu a un impact sur sa santé. L'alimentation et l'activité physique, l'alcool, le tabac et les drogues ont des conséquences importantes sur l'état de santé.

 

Alimentation et activité physique

Une alimentation qualitative et équilibrée et une activité physique régulière sont les garants d'une bonne santé. Or, les Européens consomment trop de calories et ne font pas assez d'exercice. Les enfants sont de plus en plus souvent atteints de surcharge pondérale ou d'obésité. De nombreux facteurs de risque susceptibles d'entraîner des décès prématurés, comme la pression artérielle, le taux de cholestérol, l'indice de masse corporelle et le diabète, sont directement liés à ce que nous mangeons ou buvons et aux activités que nous pratiquons ou que nous ne pratiquons pas.

 FICHE9

Alcool

L'alcoolisme constitue un grand problème de santé publique et de société dans l'ensemble de l'Union européenne (UE). C'est en Europe que l'on trouve la plus grande proportion de buveurs dans le monde, les plus hauts niveaux de consommation par habitant, et un niveau élevé de dommages liés à l'alcool. La consommation nocive et dangereuse d'alcool cause 7,4 % des problèmes de santé et des décès prématurés dans l'UE. L'alcoolisme est responsable d'un grand nombre de décès sur les routes européennes et a d'importantes conséquences sociales (actes de violence et de hooliganisme, actes criminels, problèmes familiaux, phénomènes d'exclusion sociale, baisse de productivité professionnelle, etc.).

 

Tabac

On estime que 25% de tous les décès par cancer et 15% de la totalité des décès de l'UE pourraient être attribués au tabagisme.

 

Drogues

L'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) estime que la consommation de drogues est responsable d'environ 6 500 à 9 000 décès (par overdose) chaque année dans l'UE. La prise de drogues par injection est également un important vecteur de maladies à diffusion hématogène, telles que le VIH/sida, l'hépatite B ou l'hépatite C. L'UE compte près de deux millions d'usagers à problème, dont la moitié se droguent par injection.

 

La situation socio-économique

sd_com02

L'environnement social et économique d'un individu comprend ses conditions de vie et de travail, son niveau de revenu, son éducation, sa formation, sa culture et les groupes sociaux dont il fait partie.

Tous ces éléments ont une forte influence sur la santé : la grande diversité des environnements sociaux en Europe contribue à d'importantes disparités dans ce domaine. L'espérance de vie et le taux d'apparition de maladies diffèrent largement entre riches et pauvres, entre personnes mieux ou moins éduquées, entre travailleurs manuels et intellectuels. On associe le chômage, le sous-emploi, un travail stressant ou dangereux avec une piètre santé. A l'inverse, des revenus plus élevés permettent de meilleures conditions de vie favorables à la santé.
L'éducation et l'instruction sont des éléments essentiels de la santé et de la prospérité des personnes. Le niveau d'instruction accroît les possibilités d'emploi, de sécurité du revenu et de satisfaction au travail. Il améliore aussi la capacité des gens de se renseigner et de comprendre l'information pour soigner leur santé.

 

 
sd_com01

L'environnement

L'environnement physique est un écosystème avec lequel les humains interagissent en permanence et qui est inextricablement lié à la stabilité de leur bien-être et donc de leur santé.

 

Certains facteurs liés à l'environnement, comme les polluants atmosphériques intérieurs et extérieurs, le bruit, les conditions d'environnement intérieures et de logement, la qualité de l'eau, les champs magnétiques et les rayonnements, les expositions à des composants chimiques notamment par l'alimentation affectent notre santé.
On estime ainsi que près d'un sixième des décès et des maladies touchant les enfants peuvent être attribués à des facteurs environnementaux. Les citoyens peuvent opérer certains choix qui se répercutent sur leur mode de vie et sur leur santé, mais ils comptent également sur les autorités pour les protéger des menaces sanitaires.
Les substances chimiques doivent particulièrement être surveillées car des composés persistants peuvent s'accumuler dans le corps et des métaux lourds peuvent empoisonner l'eau, les êtres vivants et les sols. A la maison aussi, le bruit, la pollution de l'air intérieur, les moisissures ou les produits chimiques toxiques constituent des dangers pour la santé.

 

L'impact de ces facteurs environnementaux paraît lié à des problèmes d'audition, des troubles du sommeil, du stress conduisant à de l'hypertension et d'autres problèmes circulatoires, des cancers de la peau et d'autres organes, de l'asthme ou des malformations congénitales... 

 

Source : portail santé publique de l'union européenne

 

PBelpomme

En connaissant les déterminants de la santé il est donc possible d'adopter des comportements favorables à la santé.
Le professeur Belpomme, cancérologue et expert en santé environnementale auprès de différentes instances européennes à qui l'on doit la formulation du concept de santé durable, a par exemple établi une liste de trente règles individuelles pour prévenir l'apparition des cancers.

règle n°1. Ne pas fumer !
règle n°2. Boire de l'alcool modérément, privilégier la qualité sur la quantité. Choisir son vin.
règle n°3. Lutter contre le surpoids et consommer des aliments variés
règle n°4. Limiter l'ingestion des graisses animales, préférer les huiles végétales
règle n°5. Manger régulièrement du poisson de préférence non gras
règle n°6. Choisir ses aliments
règle n°7. Limiter la consommation de champignons
règle n°8. Ne pas abuser des grillades
règle n°9. Utiliser de l'eau minérale
règle n°10. Pour l'achat de ses aliments, faire confiance aux petits artisans, privilégier les cycles courts de distribution
règle n°11. Apprendre à lire les étiquettes, l'effet néfaste de nombreux alicaments
règle n°12. Consommer régulièrement des céréales
règle n°13. Manger des fruits et légumes
règles n°14. Consommer des légumes à feuilles, frais et si possible crus. Les consommer après les avoir lavés et correctement épluchés. Ne pas les consommer après avoir attendu plusieurs jours et ne pas les faire trop cuire.
règle n°15. Consommer les fruits avec la peau
règle n°16. Utiliser largement le réfrigérateur
règle n°17. Manger bio autant que possible
règle n°18. Choisir son lieu de vie
règle n°19. Aérer et dépoussiérer son lieu de vie
règle n°20. Limiter l'usage des nettoyants ménagers, déodorisants et parfums d'intérieur
règle n°21. Limiter l'usage des produits de beauté, cosmétiques et teintures capillaires
règle n°22. Ne pas s'exposer au soleil, proscrire le bronzage artificiel en cabine
règle n°23. Se protéger des radiations électromagnétiques pulsées (REMP)
règle n°24. Ne pas abuser des médicaments et limiter le nombre des investigations d'imagerie médicale
règle n°25. Lutter contre le stress
règle n°26. Eviter d'avoir de multiples partenaires sexuels
règle n°27. Avoir des enfants avant 30 ans
règle n° 28. Allaiter le plus longtemps possible son enfant
règle n°29. Utiliser avec précaution la pilule contraceptive et traitements substitutifs de la ménopause
règle n°30. Cancers professionnels : la nécessité de protéger les travailleurs

Retrouvez ces règles dans le livre du Pr. Belpomme "Guérir du cancer ou s'en protéger" ou sur le site de l'ARTAC  -  (Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse).

 

alea

B01 B02 B03 B04 B05 B06 B07 B08 B09 B10 B11

Actualités

La mutuelle proche & solidaire

Découvrez de bonnes garanties pour tous, quels que soient l'âge, l'état de santé, les...

En savoir plus...

Parrainez vos proches

Dès maintenant & jusqu'au 15 avril 2017

En savoir plus...

La mutuelle proche & solidaire

Découvrez de bonnes garanties pour tous, quels que soient l'âge, l'état de santé, les...

En savoir plus...

Nous contacter

Mutuelle des Pays de Vilaine
13 rue des Douves
BP 90646
35600 REDON CEDEX

Tél. : 02 99 72 13 00
Fax : 02 99 72 50 04

Second lieu d'accueil :
2 grande rue
35600 REDON


©2010 - Mutuelle Pays de Vilaine