La santé durable : c'est quoi ? Pourquoi ?

pre_vm02

De la santé...

Selon l'OMS, (Organisation Mondiale de la Santé) en 1948, « la santé est un état complet de bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité... »

En 1972, la Déclaration de la Conférence des Nations Unies sur l'environnement affirme que « L'homme a un droit fondamental à la liberté, à l'égalité et à des conditions de vie satisfaisantes, dans un environnement dont la qualité lui permette de vivre dans la dignité et le bien-être. Il a le devoir solennel de protéger et d'améliorer l'environnement pour les générations présentes et futures. »

 
sd_pour03

... à la santé durable

Il est maintenant prouvé que la santé est conditionnée à un environnement sain, considéré aujourd'hui comme un bien public mondial.

Le concept de développement durable, axé sur la préservation des ressources terrestres pour satisfaire les besoins des générations futures est insuffisant. Il faut lui adjoindre le concept de santé durable, qui a pour objectif de préserver la santé des générations actuelles et futures et pour cela, de mettre le développement économique au service de la santé des citoyens et non comme c'est le cas aujourd'hui, les citoyens et leur santé au service du développement économique.

La santé durable est définie comme la perpétuation de la santé des générations futures, dans un état au moins comparable à celui d'aujourd'hui. (Mémorandum de l'Appel de Paris, Environnement et santé durable, 2006)

Or, la santé des Hommes se dégrade. En témoigne l'explosion des maladies environnementales et, au nombre de celles-ci, les cancers dont l'évolution sur 20 ans, de 1980 à 2000, est développée dans le tableau ci-dessous.

 
tb_cancer

L'Appel de Paris a été proclamé le 7 mai 2004, lors du colloque « Cancer, environnement et société » qui a eu lieu à la Maison de l'UNESCO à Paris. Cet appel est une déclaration scientifique internationale sur les dangers sanitaires de la pollution chimique.

 

L'Appel de Paris a été signé par de très nombreuses personnalités scientifiques internationales dont plusieurs Prix Nobel, par 1 500 ONG (Organisations Non Gouvernementales), par le Comité Permanent des Médecins Européens qui représente quelque 2 000 000 de médecins et par des milliers de citoyens européens.
 

L'Appel de Paris déclare que :

  • Le développement de nombreuses maladies est consécutif à la dégradation de l'environnement.
  • La pollution chimique constitue une menace grave pour l'enfant et pour la survie de l'Homme.
  • Notre santé, celle de nos enfants et celle des générations futures étant en péril, c'est l'espèce humaine qui est elle-même en danger.

 

Dans le mémorandum de l'Appel de Paris, 68 experts internationaux proposent 164 recommandations et mesures à mettre en œuvre dans le domaine de la santé environnementale, afin d'éviter ou d'atténuer les crises de santé publique que traverse aujourd'hui et que risque de traverser demain l'ensemble des Etats membres de l'Union Européenne.

 

Ces recommandations et mesures concernent les maladies principalement liées à la pollution chimique : cancers, stérilité, malformations congénitales, obésité, maladie du système nerveux, allergies...
Ces mesures et recommandations sont toutes réalisables en pratique, à condition d'en avoir la volonté politique. Elles peuvent servir de référence aux citoyens qui veulent protéger leur santé et celle de leurs enfants. (Retrouvez les dans l'Appel de Paris)

 

Plus récemment, en 2007, Le Grenelle Environnement déclare que « Les impacts sur la santé humaine des dégradations de l'environnement sont pour certains scientifiquement validés, pour d'autres suffisamment documentés pour mériter une action visant à en réduire les risques, pour les derniers enfin soupçonnés, voire encore inconnus, mais potentiellement suffisamment graves pour exiger une vigilance soutenue. »

 

... et globale

Certains médecins prônent une approche holistique de la santé, c'est à dire une approche globale qui considère l'Homme comme un tout indivisible dont les dimensions physique, mentale, émotionnelle, énergétique, socio-culturelle doivent s'équilibrer sur un plan harmonieux et ne peuvent être considérées séparément.

 

Lors d'une consultation selon ce concept de santé globale, on questionnera autant l'aspect physique, psychologique, nutritionnel qu'environnemental. Le bilan inclura des questions sur le problème de santé, bien entendu, mais aussi sur la génétique familiale, l'alimentation, l'environnement tant à la maison qu'au travail, la gestion des émotions et l'exercice physique.

 

La santé globale ou holistique va donc au delà de la médecine conventionnelle dite allopathique qui prioritairement s'intéresse aux symptômes physiologiques et soigne avec le médicament approprié.
Elle intègre les médecines complémentaires comme la naturopathie, la phytothérapie, l'homéopathie, la chiropractie, l'acupuncture, l'iridologie, l'ostéopathie, la massothérapie, la réflexologie...

 

alea

B01 B02 B03 B04 B05 B06 B07 B08 B09 B10 B11

Actualités

La mutuelle proche & solidaire

Découvrez de bonnes garanties pour tous, quels que soient l'âge, l'état de santé, les...

En savoir plus...

Parrainez vos proches

Dès maintenant & jusqu'au 15 avril 2017

En savoir plus...

La mutuelle proche & solidaire

Découvrez de bonnes garanties pour tous, quels que soient l'âge, l'état de santé, les...

En savoir plus...

Nous contacter

Mutuelle des Pays de Vilaine
13 rue des Douves
BP 90646
35600 REDON CEDEX

Tél. : 02 99 72 13 00
Fax : 02 99 72 50 04

Second lieu d'accueil :
2 grande rue
35600 REDON


©2010 - Mutuelle Pays de Vilaine